La cathédrale Saint Etienne de Bourges (1965)

François COLLIN | 7 novembre 2018

Un peu d’histoire…

C’est en 1195 que l’archevêque Henri de Sully décide la reconstruction de la cathédrale àpartir du chevet, dans le nouveau style gothique. La seconde campagne de construction, gros Å“uvre de la nef et façade occidentale, est achevée en 1230. Cinq portails sculptés complètent la façade. La tour sud, dite « tour sourde  » car elle n’a jamais porté de cloches, est consolidée au XIVème siècle par un énorme pilier butant que l’on aperçoit àla droite du timbre. La tour nord sera reconstruite après s’être écroulée en 1506 et présente de ce fait certains éléments décoratifs renaissance. Son harmonie avec l’ensemble de la façade reste néanmoins parfaite.

La cathédrale St Etienne de Bourges fut inscrite en décembre 1992 sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

CM sur carte des éd. Valoire, opj. Notez l’imposant pilier butant

Le timbre…

En ce mois de juin 1965, l’actualité se bouscule àBourges !
Les 5, 6 et 7 se tient le 38ème Congrès National Philatélique, ce qui naturellement donne lieu àune oblitération illustrée complétant parfaitement le timbre.

Editions Barré Dayez n°2051A, OSI XXXVIIIème congrès 5-7 Juin

Mais qui dit Congrès Philatélique dit obligatoirement Exposition Philatélique. Bourges ne manqua pas àla règle et celle-ci fut dà»ment annoncée sur une flamme postale…ou figure la façade de la cathédrale !

Editions Barré Dayez n°2051A, Flamme illustrée du 5 juin, Bourges RP

Tout comme ils auront noté le changement de dessinateur entre les 2 version de la carte postale, vos yeux àprésent exercés auront également relevé que 2 autres événements sont présentés sur cette flamme :

  • Le 2ème Florilège International qui se tiendra du 11 juin au 11 juillet
  • Le Rallye des Cathédrales annoncé lui pour le 11 juin

C’est sans doute l’évocation ànouveau du symbole de leur cité qui a donné l’idée aux philatéliste berruyers de profiter de l’émission plus que récente du timbre de la cathédrale pour concocter une nouvelle oblitération temporaire illustrée regroupant les 2 événements…
Basée sur le graphisme de la flamme, elle est curieusement datée du 12 juin soit àpriori le lendemain du fameux rallye…

CPA, oblitération spéciale illustrée Rallye et Florilège du 12 juin

Après enquête, le Rallye des Cathédrales a été lancé dans le cadre du Florilège de Bourges, sorte de festival regroupant tous types d’événements. En 1968, les candidats devaient s’élancer d’une capitale européenne au choix et se retrouver àBourges 7 jours plus tard après avoir coché le maximum de cathédrales figurants sur une liste, la validation de la visite se faisant par l’envoie d’un télégramme àl’organisation ! Si le concept était déjààpeu près le même en 1965, le lien postal est donc établi !!

En image(s)... cliquez pour agrandir les photos !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document